A propos de la période actuelle, « White Eagle » de la nation Hopi nous dit :

Ce que l’humanité traverse en ce moment peut être considéré comme un portail et un trou noir. La décision de tomber dans le trou noir ou de passer par le portail dépend de vous….. Ne vous sentez pas coupable d’être heureux pendant cette période difficile. Vous n’aidez pas du tout en étant triste et sans énergie. Cela aide si de bonnes choses émanent de l’Univers maintenant. C’est par la joie que l’on résiste. 

************

Installez-vous en posture confortable, si possible en posture de méditation et fermez les yeux. Prenez conscience de votre respiration naturelle. Puis adoptez une respiration abdominale et cherchez à amener la détente dans tout le corps sur l’expiration. Observez de manière neutre² chaque chose qui se passe en vous sans les provoquer (sensations physiques, pensées, images visuelles, émotions, ….). Faites ceci quelques minutes.Et si la phrase ne vous inspire pas, la situation mondiale actuelle est un incroyable sujet de méditation à lui tout seul.


Si vous débutez, faites juste cette première phase, c’est déjà beaucoup. Si vous avez déjà de la pratique du yoga et/ou de la méditation et si ça vous dit, vous pouvez continuer ainsi :

Si vous l’avez déjà pratiqué dans votre cours de yoga, prenez ujjayi¹ pranayama.

Cherchez à atteindre une posture stable et immobile en détendant le corps de manière progressive et profonde.

Puis ayez la conscience de mettre en place l’observateur neutre² au point entre les 2 sourcils, prenez au moins 5 mn pour cette installation.

Puis répétez mentalement la citation que vous aurez retenu ou que vous écouterez ou même que vous lirez sur une feuille affichée devant vous, répétez-la plusieurs fois avec attention pour bien vous en imprégner. Puis refermez les yeux si vous les avez ouvert pour lire.

Et laissez ensuite « émerger » sur l’écran frontal³ tout ce qui vient, lié à la pensée proposée. Ne cherchez pas à réfléchir intellectuellement au sujet, mais restez attentif-ive à ce qui se présente. Observez de manière neutre² chaque chose qui se passe en vous (sensations physiques,  pensées, images visuelles, émotions, ….), mais laissez passer toute manifestation (sensations physiques, pensées, images visuelles, émotions, ….) comme une rivière qui coule et emmène tout sur son passage, l’idée n’est pas de « ruminer ». Cherchez à adopter une attitude accueillante.  Faites cette phase de méditation pendant 5 mn ou + en fonction de votre expérience.

Bonne méditation

Avant de démarrer, lisez ci-après les explications des termes que vous ne connaissez pas bien et les relire pour tous ne font jamais de mal ;-)

1- ujjayi pranayama : léger contrôle du souffle, en contractant légèrement au niveau de la gorge (glotte) , à l’inspir comme à l’expir. Ujjayi provoque un léger son semblable à une respiration un peu audible.

2- drashta ou l’observateur neutre : c’est observer en toute conscience sans juger, sans SE juger, sans analyse intellectuelle, sans encourager la pensée mentale ou l’émotion sans pour autant vouloir les supprimer mais en étant conscient. C’est accueillir chaque manifestation de la même manière que ça soit agréable ou désagréable

3- L’écran ou espace frontal, appelée chiddakash. Il s’agit de cette perception d’un espace ou d’un écran tiré derrière le front quand les yeux sont fermés. Et où l’on peut voir des formes, des couleurs et où les pensées semblent se présenter, se visualiser quelquefois.

 Si besoin posez vos questions par mail ecoledeyogadesflandres@gmail.com